Agenda

Profitez de nos événements

Événement

Nuits des forêts
Brassacou, Grand Site Occitanie

Pamiers

Centre agro-environnemental de Brassacou
 

Description

Programme « Nuit des forêts » 2024

Mardi 4 juin
18h30-19h30 : Nouvelles de l’invisible avec Clara Hédouin et Eric Didry
Soit un jeu de traces. Une piste dans le sol argileux d’une rivière. De visible, certes, il n’y a pas grand-chose. Et pourtant tout est là : la joie des loups qui se retrouvent, la patience d’une panthère à l’affût, l’intelligence de l’ours qui efface ses propres empreintes, et notre propre désir de chercher.
Clara Hédouin s’élance Sur la piste animale de Baptiste Morizot et part en expédition vers des contrées inexplorées : nos relations au vivant et à nos animalités intérieures.
Un montage de textes extraits de Sur la piste animale, de Baptiste Morizot, réalisé par Clara Hédouin et Eric Didry.
Programmation : scène nationale de l’Estive, Foix

Mercredi 5 juin
14h-17h : Atelier découverte : La forêt un écosystème riche et sensible
La mosaïque d’habitats naturels de la ferme de Brassacou accueille une grande biodiversité végétale et animale. Ces différents habitats sont en interface avec la forêt, sa faune et sa flore emblématiques. L’atelier propose une découverte de la forêt par une approche sensible et sensorielle sous forme de jeux pour mieux la comprendre, la gérer et la protéger. Cette animation sera présentée par Marie Bouquerel, chargée de mission animation nature et accompagnement des territoires à l’ANA-CEN Ariège.
Camille Cau, de la Compagnie de danse Pourquoi le chat ? propose en fin de journée, un travail de traduction des émotions sous forme de danse avec le groupe d’enfants. L’idée est de relier réflexions, connaissances et ressenti corporel à travers le mouvement in situ, sous les arbres et à leur contact. Collaboration avec la MJC de Pamiers

Jeudi 6 juin
11h-16h : Médiation culturelle par Joris Ragel, Guitare / conte
Dans le cadre d’une tournée à vélo en Ariège, Joris Ragel intervient dans une école de Pamiers pour présenter son projet de tournée musicale à vélo, un mode de déplacement écologique qui invite à repenser notre rapport au temps et à l’imaginaire. Au fil de son parcours, il découvre des paysages où la présence des arbres est omniprésente et il entre en dialogue avec les enfants autour de leur place dans leur vie. Co-production Art’Cade.
Public : enfants

Vendredi 7 juin
14h-17h : Découverte d’un plan de gestion écologique, document stratégique qui définit pour le site une vision à long terme et une programmation opérationnelle à court/moyen terme.
Présentation aux acteurs du territoire du plan de gestion de Brassacou et du projet européen Life Biodiv’Paysanne par Léa de Sauverzac, écologue et chargée de projets coordination des sites conservatoires de l’ANACEN Ariège.
21h : concert par Joris Ragel, Guitare et contes
D’avril à juillet, Joris Ragel fait une grande tournée de toute l’Ariège à vélo, présentant un spectacle qui mêle musique instrumentale et réflexions sur le voyage et la beauté de l’appartenance au monde. S’appuyant sur une technique guitaristique unique, il nous amène en voyage à bord de son vélo cargo dans un spectacle qui oscille entre virtuosité, humour et poésie.
Artiste associé à Art’Cade, saison 23-24, SMAC d’Ariège. Co-production Art’Cade.
Tout public

Samedi 8 juin
9h-12h00 : atelier cyanotype avec l’artiste photographe Berta Ibanez
Atelier d'approche photographique de la forêt par la technique du cyanotype, par l’artiste visuelle Berta Ibáñez. Structure, géométrie, rythme, agencement, couleur, forme, texture ... autant d'aspects sensibles et formels de la feuille d'un arbre ou d'une plante.
L'atelier est une exploration de cette richesse de formes et de la grande variété de feuilles que l'on trouve dans la végétation qui peuple la forêt de Brassacou. Elliptique, aciculaire, sagittale, dentée, péninsulaire, sessile, lunée, embrassante, lyrée... et bien d'autres mots - si poétiques - sont utilisés pour désigner et classer les différents types de feuilles. Inscription obligatoire

Déjeuner : Guinguette de Brassacou (paiement sur place au bénéfice de l’association REVEAS)

14h-15h : installation, déambulation par Anaïs Belchun, artiste-chercheuse en Humanités écologiques, LARA-SEPPIA, Université de Toulouse - Jean Jaurès
16h-17h : Conférence marchée : « la ripisylve, une forêt particulière » par Tristan Giudice du Symar Val d’Ariège
17h-18h : Dialogue de Jacso (auteur-compositeur-interprète, chants, guitare et charango) avec la rivière, les arbres autour de chansons qui évoquent la nature
18h-19h : Spectacle : Musique des plantes avec le duo Keryda
Savez-vous que les plantes sont musiciennes ? Le duo Keryda capte leur musique et nous en donne les explications scientifiques, avant de lancer des improvisations où la plante «joue» à se caler dans les rythmiques et harmonies proposées. Un concert jazzy-botanique fascinant qui nous ouvre à de nouvelles perceptions !
Harpe celtique, voix Sara Evans | Contrebasse, stomp, voix Damien Papin
Programmation : scène nationale de l’ESTIVE, Foix
Tout public

19h15-20h : Spectacle de cirque Pour Hêtre, Compagnie Ieto
Fnico Feldmann et Itamar Glucksmann ont l’habitude de travailler en duo pour témoigner de ce qui fonde leur humanité. Mais cette dernière création a été pensée comme un quatuor. Ils partagent leur écoute et leur bienveillance avec ce(t) hêtre, cet homologue, autre représentant du vivant mais aussi avec le public qui est invité à toucher, grimper et porter cet hêtre sensible.
Dirigés par Benjamin De Matteïs, ils parlent de leur façon de résister au chaos, de se hisser vers les hauteurs tout en s’ancrant dans la terre ferme, de notre fragilité dans un cosmos qui nous dépasse. Ils trouvent une correspondance évidente et lumineuse dans la simple présence de cet arbre qui devient partenaire. Ces trois êtres nous accompagnent dans une rêverie philosophique sur le rapport de l’Homme au vivant. En prenant d’assaut de mille et une manières cet émissaire de la nature, les acrobates dessinent avec fluidité plus qu’un spectacle : une métaphore. Celle de l’humanité, fétu de paille dans le flux des éléments.
Tout public.

Dîner : Guinguette de Brassacou (paiement sur place au bénéfice de l’association REVEAS)

21h00-22h30 : Spectacle de danse : « Vivantes », par la compagnie Pourquoi le chat ?
VIVANTES est un concept de rando/spectacle dans un esprit de contemplation de la nature, mise en valeur par une création artistique. La forêt est le lieu où se joue, entre autres, l’écologie politique car Vivantes interroge les relations entretenues avec la forêt. En touchant l’intime et le sensible, le spectacle interroge le rapport au vivant et à soi-même. La balade en forêt requiert de l’attention, une écoute du silence, l’éveil de l’observation, de la curiosité, de l’aventure, oser se perdre peut-être aussi.
Vivantes fait vibrer une part sauvage du monde, tout en faisant émerger une part de nous-même, faite d’imaginaires et d’inconscients collectifs, archaïque et vitale. La forêt est trop souvent vue comme une ressource industrielle, où la domination s’exprime avec violence mais elle est aussi un être vivant à accompagner, à comprendre, à connaitre, à restaurer. Les corps des danseurs font l’expérience de ces traversées.
Avec les danseuses : Maeva Cunci, Mathilde Olivares et Camille Cau

23h : Découverte des oiseaux nocturnes avec un ornithologue.
Possibilité de dormir sur place pour apprécier une nuit à la Belle étoile (chacun amène son tapis de sol et son duvet. Rivière et toilettes sèches uniquement, pas de sanitaire en dur disponible).
Toute la journée et au hasard des rencontres : lecture de poèmes, textes de théâtre et textes scientifiques,
exposition de photos :
- Salomé-Charlotte Camors, Hudorographie : Ariège et Hers
Salomé-Charlotte Camors est artiste plasticienne et chercheuse à l’institut ACTE (Université Paris 1 PanthéonSorbonne). Son travail s’intéresse à la façon dont les images influencent notre perception et la création de notre environnement. Elle réalise actuellement une thèse centrée sur les écologies et paysages en Pyrénées ariégeoises. C’est dans ce contexte qu’elle s’est intéressé conjointement aux cours d’eaux, artères des écosystèmes forestiers ariégeois, et à la façon de les représenter. Quel que soit l’angle d’approche, traiter de l’écologie à travers le paysage relève toujours in fine d’une démarche qui ne peut se départir complètement d’une forme d’anthropocentrisme puisque par définition le paysage, tout comme la photographie, est une construction. Pour Alain Roger celui-ci relève autant d’une artialisation in situ, c’est à dire de l’intervention humaine sur les écosystèmes que d’une artialisation in visu, c’est à dire d’une éducation du regard et de l’attribution d’une valeur esthétique à ces derniers. Afin d’inverser ce rapport dans la création, elle a entrepris avec sa série Hudorographie, non pas de photographier la nature mais de laisser cette dernière imprégner son support, y laisser ses traces, composant ainsi des paysages sensibles autant que des cartes d’identités moléculaires.
- Catherine Guetat : « Déambulation autour de Ricou pour s’approcher de l’esprit des forêts ensauvagées ». Ricou est le lieu de vie de la photographe qui capte les forêts dont on sent qu'elles ont été exploitées naguère ou d'anciens lieux cultivés mais laissés à l'abandon où les arbres ont repris le dessus.
Une série en noir et blanc, sur papier japonais très fin. Ces arbres ne sont pas photographiés en tant que sujet central mais faisant partie d'un tout, d'un environnement ensauvagé. Une vision plutôt "bucolicopoétique".
- Laurent Imhoff : Série de photos insolites sur les arbres

Dimanche 9 juin
11h-12h : spectacle Bois sacré réalisé par le collectif S’enforester composé de chercheurs et chercheuses membres de l’ATECOPOL, collectif d’écologie politique de Toulouse, en collaboration avec la compagnie de théâtre du GdRA. S’enforester est un projet Arts-Sciences de recherche-action portant sur l’urgence écologique et l’exploration de futurs possibles. Il conjugue des ateliers de travail interdisciplinaires (SHS/sciences du système Terre) autour de l’objet forêt avec des performances artistiques. Des scientifiques, associés à la compagnie du GdRA, cherchent à questionner les imaginaires, susciter des expériences sensibles en forêt, et trouver des formats propices au dialogue entre chercheur.se.s, artistes, étudiant.e.s et citoyen.ne.s.
Le spectacle est suivi d’une discussion avec les artistes et les chercheurs.

Déjeuner : guinguette de Brassacou (paiement sur place au bénéfice de l’association REVEAS)

14h-16h : Animation par l’association Lien sauvage : Jeux et jouets buissonniers
Prendre le temps de glaner les éléments qu'il nous faut, reconnaître des plantes communes, en faire jaillir des jeux et jouets éphémères dont l'usage nous laisse des souvenirs dans le temps! Jouer dehors c'est aussi le moyen de découvrir de nouveaux espaces, d'offrir du temps à l'improvisation et la curiosité, de porter l'attention sur des détails, de rencontrer d'autres êtres vivants, de prendre le temps d'être ensemble, chacun à son rythme et à tout âge.
Public enfants et adultes, enfants accompagnés

14h-16h : Atelier de découverte création : « Les couleurs de la forêt » avec Diane Trouillet
Après une thèse en Biologie cellulaire et moléculaire, Diane Trouillet explore en tant qu’artiste chercheuse, l’interface entre la Science, l'Art et les techniques. Elle questionne la place du vivant dans notre société. En développant ses propres médiums vivants, elle expérimente d’autres supports artistiques. Les formes résultantes convoquent l’art éphémère, et travaillent par elles-mêmes, se transforment de façon aléatoire et échappent au contrôle. Comment créer dans un monde qui se détruit ? Puisque notre activité humaine a des répercussions sur notre environnement, comment créer autrement ? Comment renouveler les formes, se réapproprier la technique ancienne ou moderne, s’extraire du progrès, collaborer avec le vivant humain et non humain ? Créer ses propres couleurs. Peindre le paysage en renouvelant les formes d’attention. Ainsi la couleur du paysage n’est plus la couleur perçue de celui-ci. La couleur provient du paysage. Ces nouvelles relations de diplomatie avec le vivant instaurent de nouvelles pratiques artistiques reliées à la notion de symbiose esthétique.
L’atelier propose d’explorer la forêt de Brassacou et d’inviter à la création de couleurs pour que le paysage devienne peinture.
Tout public

16h-17h : Les forêts paysannes dans les transitions agroécologiques
Marc Deconchat, Directeur de recherche INRAE en écologie des paysages au laboratoire Dynafor (Toulouse), membre de l’Atecopol, étudie les forêts paysannes, leur dynamique, leur gestion, leur biodiversité et comment celle-ci peut aider aux transitions agroécologiques. La déprise agricole des dernières décennies a laissé la place à l’expansion naturelle et rapide de nouvelles forêts qui gardent la trace de leur passé agricole, et qui peuvent devenir des atouts pour faire face aux enjeux environnementaux.
Lors de la balade commentée, Marc Deconchat invitera à observer les lisières, les zones d’interface entre agriculture et forêt, puis il révèlera les indices du passé agricole, le long d’un sentier, et ce sera l’occasion de discuter de l’avenir de ces espaces.
Tout public

17h00-17h30 : promenade musicale avec Jacso, chants, guitare et charango
17h30-19h00 : Atelier-débat interactif « la forêt, un Commun à préserver ? »
Quelles implications possibles pour les habitant.es du territoire ? Partage d’idées, d’envies, de compétences.
Présentation des initiatives du Groupement Forestier La Salamandre (en présence notamment de Gaétan Dubus et Adeline Grand-Clément).
Une forêt en libre évolution : quels enjeux face aux changements climatiques ? Comment aussi penser « la propriété comme pouvoir d’habitation, non de domination » en s’inspirant des travaux de la juriste Sarah de Vanuxem.
Organisation et animation du débat par Yasmine Mokhtari, stagiaire REVEAS, étudiante en Master 1 MAB (Man and biosphère, Toulouse 3 Paul Sabatier)

Apéro : guinguette de Brassacou (paiement sur place au bénéfice de l’association REVEAS)


Dates
Du Mardi 04 juin
Au Dimanche 09 juin
Contact
REVEAS
Logo de la communauté des communes des portes d'Ariège Pyrénées Logo des Portes d'Ariège Tourisme Logo des Offices de tourisme de France Logo de tourisme Occitanie Sud de France